Le Généraliste : 26 janvier: PDS les raisons de la désaffection

Dossier réalisé par Camille Roux, Amandine Le Blanc et Stéphane Lancelot

Vendredi 26 janvier numéro 2820 – Article d’origine réservé aux abonnés du magazine.
(extrait seul ici et captures d’écran en taille réduite)

Depuis quelques années, le nombre de médecins volontaires aux gardes des soirs, weekends
et jours fériés est en baisse. Cet essoufflement de la permanence des soins ambula
toire (PDSA) inquiète les pouvoirs publics. La diminution du nombre de généralistes et leur
vieillissement n’en sont pas les uniques causes. Le déclin du « sens du collectif », le manque
d’attractivité financière et d’intérêt sont également évoqués par les principaux acteurs.

La permanence des soins (PDS) séduit moins qu’auparavant. Dans les chiffres, le nombre de médecins engagés dans la PDSA diminue ces dernières années et fragilise l’accès aux soins des patients en dehors des horaires d’ouverture des cabinets. Le dernier rapport de l’Ordre des médecins en atteste. Le pourcentage de volontariat est en baisse. Sur l’ensemble des départements, il est passé de 67 % en 2014 à 63 % en 2016 et même de 60 % en 2017 (dans 60 départements). Le…

Lire l’article complet
https://www.legeneraliste.fr/actualites/dossier-professionnel/2018/01/26/permanence-des-soins_313495

Aperçu du dossier :

Author Info

Regu'l31