Lettre à Mme Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

Madame la Ministre de la Santé, Docteur Buzyn

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur les difficultés rencontrées par tous les médecins assurant la Permanence de Soins ambulatoires (PDSa) en Occitanie.

Nous sommes confrontés à des difficultés de recrutement d effecteurs à tous les niveaux de la PDSa, du poste de médecin régulateur à celui d’effecteur.

La PDSa est effectuée par des médecins généralistes libéraux volontaires.

 

La régulation médicale libérale de la PDSa au sein des Centres de Réception et de Régulation des Appels (C.R.R.A)   est indispensable pour assurer une prise en charge efficiente de la PDSa.

Le médecin régulateur délivre des conseils médicaux dans environ 75% des appels de patients au C.R.R.A. via un N°d’appel unique.  Pour 25% des appels, il oriente les patients qui ont besoin de soins médicaux, vers un médecin ou une structure médicale de garde, entrainant ainsi la dépense minimale dans la gestion des soins apportés aux patients. Il diminue la prise en charge par l’Assurance Maladie de visites médicalement inutiles. Il évite d’encombrer les services Hospitaliers d’Urgences par des patients qui ne relèvent pas de l’Urgence Médicale.

Ce service de régulation est en train de disparaître par défaut de recrutement de médecins volontaires et par manque d’attrait pour cette fonction, à forte responsabilité, partie intégrante d’un service public de qualité.

Sans régulation médicale, la PDSa s’éteindra elle aussi.

 

Les effecteurs sur le terrain regroupent les médecins généralistes effecteurs indépendants ou en MMG (Maison Médicale de Garde), MMOB (Médecins Mobiles) ou MSU (Médecins Correspondants Samu (MCS), SOS Médecins. Ils sont complémentaires de l’action des médecins régulateurs. Ces secteurs sont en difficultés par manque de médecins volontaires.

Le recrutement supplémentaire de médecins régulateurs et effecteurs   est donc impératif pour continuer à assurer cette régulation et ce soin aux patients en période de PDSa.

 

Nous, acteurs de la PDSa, ne pouvons plus tenir à bout de bras un système qui ne respecte pas les besoins essentiels de ses acteurs. Nous observons la désaffection accélérée du volontariat pour les gardes médicales.

Nous nous épuisons tous les jours faute de moyens et de clarté politique sur le cap à suivre. Nous avons collectivement fait l’effort de créer une structure représentative de la PDSa d’Occitanie (PDSa d’OC). Nous sommes tous : Régulateurs, Effecteurs indépendants ou en MMG, MMOB, MCS, SOS Médecins,  actifs depuis les origines de cette PDSa.

Ces différents acteurs ou structures doivent être assurés qu’ils vont pouvoir continuer à fonctionner dans des conditions décentes, de manière pérenne et avec des moyens adaptés à leur situation, plus particulièrement en ce qui concerne le fonctionnement des Maisons Médicales de Garde.

Nous alertons, proposons, multiplions les initiatives indispensables à la prise en charge des patients pendant les gardes.

Face à cela l’ARS nous demande de faire mieux mais ne met pas en place les moyens nécessaires et pérennes pour un fonctionnement correct.

C’est pourquoi nous vous écrivons.

 

Nous demandons la reconnaissance du travail en PDSa par l’obtention de :

  • Informations concernant les intentions du gouvernement sur l’avenir de la PDSa. : L’objectif est-il de développer la PDSa libérale, publique ou privée ? Allons-nous vers une professionnalisation de la PDSA ? Qu’en est-il de l’avenir du numérique et de la téléconsultation ? Nous n’avons entendu aucune orientation politique malgré les 7 après midi de discussions avec les responsables de la PDSa de l’ARS Occitanie.
  • Pistes de travail pour augmenter le volontariat et dynamiser le recrutement de médecins régulateurs et effecteurs. L’ARS a été seulement capable de réquisitionner des effecteurs indépendants non volontaires à la veille des fêtes, entrainant leur colère et leur indignation.

 

  • Tarification nationale du travail des médecins régulateurs. Actuellement les tarifs horaires sont proposés régionalement, variant de 70 à 92€ le jour et 70 à 120€ la nuit. Ceci entraine de l’incompréhension et des difficultés de recrutement surtout pour les zones frontalières régionales. En Occitanie, les médecins régulateurs sont payés 70€ de l’heure pour un travail fait le jour et la nuit. En Aquitaine, région voisine, ils sont rémunérés 92€/h le jour et 115€/h la nuit profonde (de minuit à 6h). En Occitanie nous demandons la même rémunération que la région voisine Aquitaine.

 

  • Extension des plages horaires de régulation et d effection en PDSa à partir du vendredi 19h et en incluant le samedi matin. En effet, de plus en plus de médecins traitants ferment leur cabinet le samedi matin et à 19h le soir.  Les appels des patients malades à la recherche d’un médecin soignant se font de plus en plus nombreux à ces périodes horaires là. Ces patients ne justifient pas de soins de médecins urgentistes, mais bien d’un couple médecin régulateur-médecin effecteur.

 

  • Intégration de la PDSA, régulation et effection, dans les maquettes de formation des internes de médecine générale. Les médecins des associations de PDSA doivent pouvoir devenir maîtres de stages. Assurance d’un budget de formation continue des régulateurs (1jour par an) rémunérés afin de maintenir la qualité de la régulation.

 

  • Augmentation de l’enveloppe financière globale. Seuls 20M€ sont affectés à la PDSa Occitanie dans son ensemble. Ils ne couvrent pas les frais des structures mises en place et n’incitent pas à créer des unités supplémentaires (Maisons Médicales de Garde).
  • Réflexions et résolution du problème de fond : Le consumérisme abyssal d’appels des patients. De plus en plus de patients appellent aux centres de régulation toute la journée et toute la nuit. Parfois pour des causes qui peuvent attendre l’avis de leur médecin généraliste  le lendemain. Cela est-il dû à la gratuité des appels et de leur prise en charge médicale dans les services d’urgences ? Quelle participation financière instaurer pour les appels et les actes inutiles en PDSa ?  Quelle éducation de la population développer par des flashs télévisés ?

Vous le comprenez, c’est un cri d’alarme que nous lançons. Nos demandes sont les conditions minimales pour la survie du système.

La réponse insuffisante de l’ARS sur ces sujets entraine ipso facto la colère de tous les effecteurs de la PDSa.  Les médecins libéraux ne continueront plus à assurer la régulation et la PDSa dans les conditions que propose l’ARS Occitanie. C’est le sens du préavis de grève posé par les 81 médecins régulateurs Régulib 31 à Toulouse, soutenus par tous les médecins régulateurs et effecteurs d’Occitanie, adhérents à l’association PDSa d’OC.

Nous voulons que le débat entamé aboutisse à un projet à un ou plusieurs objectifs pour réorienter et développer la PDSa en Occitanie.

En vous remerciant de votre attention, nous vous adressons, Madame la Ministre, chère Consœur, tous nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018 ainsi que nos salutations respectueuses et confraternelles.

 

Occitanie, le 1 janvier 2018

 

Chaque médecin signataire représente les institutions de PDSa auxquelles il appartient :

 

Les Médecins Régulateurs : Les Docteurs P Massol, JM Castadère, G Dulac, JC Gasc, F Coutens, B Cabanat, J Rambaud, Régul 66, JP Serbera, T Meurie, F Vincent, B Ordono,          R Verger, B Dencausse, ARUM 65.

Pour l’Association PDSa d’OC : Les Docteurs C Beltran, P Poinot, T Dunand, M Lorrain, des responsables de MMG d’Occitanie, JM Laruelle, S Huet, C Chaugne , T Barge, B Jacucci,  Conseil Régional et départementaux de l’Ordre des médecins : Les Docteurs MC Rossignol, P Dutilleul, A Rouget, B Méric, C Belin, JL Bolte, J-B Solignac .

URPS Occitanie : Les Docteurs O Darreye, Y Macheto.

Avec le soutien des médecins délégués au CoPil.

Avec le soutien des effecteurs de PDSa d’OC, MMOB 31, A 3P 46, GPS 09, MMUG Perpignan,

MMG la Saudrune (Toulouse), MMG Béziers, MMG du Comminges 31, MMG de Fabrègues,  MMG Alès 30, MMG Agde 34,

 

 

Pour l’association PDSa d’OC

Docteur Carole Beltran

Présidente

0688590046

 

Author Info

Regu'l31