UN SAMEDI EN NUIT PROFONDE AU CRRA

Dans notre jargon nous appelons « nuit profonde » les tranches horaires qui vont de 23 heures ou 24 heures à 07 heures ou 08 heures le lendemain et on peut ajouter la tranche 23 heures-02 heures.

J’arrive donc vers 23 heures 50, Jacques travaille jusqu’à 02 heures, Jean termine comme moi à 07 heures. Le dimanche et les jours fériés les horaires de nuit terminent à 07 heures contre 08 heures en semaine.

Chacun est à son poste, il y a du travail mais nous avons quelques petits temps mort, Jacques et Jean échangent quelques blagues, le temps passe vite. Déjà 02 heures, Jacques nous souhaite bon courage et rentre chez lui. Il y a un peu de travail et avec Jean nous restons en poste tous les deux jusqu’à 03 heures.

A 03 heures, compte tenu de la baisse d’intensité des appels je me mets en retrait et je me repose. Jean continue à répondre à tous les appels. A 05 heures je prends le relais. Jean se repose. A partir de 06 heures la plupart des appels concernent des rappels pour pouvoir joindre l’effecteur de garde. On leur demande de rappeler après 08 heures… du travail pour les équipes de jour. A 07 heures deux collègues arrivent pour prendre le relais.

La nuit s’est passée sans encombre, envoi de quelques ambulances, quelques visites confiées à SOS Médecin, beaucoup de conseils, pas d’agression verbale.

Pour une nuit profonde du samedi au dimanche la charge de travail a été très supportable. Prochaine garde de nuit profonde mercredi 24 heures-08 heures et 15 jours de repos sans garde.

Pour plus de renseignement : cliquer ici 

Docteur Pierre LOUBET-MALET

Author Info

Aude BORIES